Journée Mondiale des réfugiés, le 20 juin

Rechercher une journée

Saint Silvère

Journée Mondiale des réfugiés

0  contribution
Journée Mondiale des réfugiés

Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons mettre fin à cette pandémie et nous rétablir. Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons relancer nos économies. Et alors, ensemble, nous pourrons tous revenir aux choses que nous aimons. »

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres

L'historique de la journée mondiale des réfugiés es, si on peut parler ainsi, africaine. Pendant des années, plusieurs pays et régions ont célébré leur propre Journée des réfugiés, voire parfois leur semaine. L'une des plus connues était la Journée africaine des réfugiés, qui est célébrée le 20 juin dans plusieurs pays de ce continent.

Solidarité africaine

C'est en témoignage de solidarité avec l'Afrique, que l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 55/76 le 4 décembre 2000. Dans cette résolution l’assemblée générale notait que l’année 2001 marquait le cinquantième anniversaire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et que l’Organisation de l’unité africaine (OUA) avait accepté que la Journée internationale des réfugiés coïncide avec la Journée du réfugié africain du 20 juin.

L'Assemblée générale des Nations Unies a ainsi décidé qu’à compter de 2001, le 20 juin marquerait la Journée mondiale des réfugiés. En 2022, nous célébrons donc la 21 ème édition de cette journée et son actualité reste brûlante avec la multiplication des conflits locaux et leurs corollaires que constituent les déplacements forcés de population.

Une seconde journée est consacrée aux réfugiés : la journée mondiale du migrant et du réfugié, instituée par l'église catholique et célébrée le 17 janvier.

Un record dont on se passerait volontiers...

Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) avait publié le 19 juin 2019 son rapport annuel. Il nous révèlait que le monde comptait fin 2018 un nombre record de 70,8 millions de déracinés ayant fui des guerres ou des persécutions. Il s’agissait d’un niveau jamais atteint depuis la création du HCR, il y a 70 ans.

  • 2 fois plus de personnes déracinées qu'il y a 20 ans
  • 2,3 millions de personnes supplémentaires par rapport à l'année 2017

Le mode de calcul de l'ONU permet de catégoriser le nombre total de "déracinés" dans le monde de la façon suivante :

  • les réfugiés (25,9 millions)
  • les déplacés internes (41,3 millions)
  • les demandeurs d'asile (3,5 millions).

Apporter une contribution

Vous pouvez compléter le texte en proposant une information complémentaire intéressant la communauté des internautes. Elle pourra -après validation par journee-mondiale.com- être affichée dans le site pour compléter l'article. Vous pouvez signer votre contribution, c'est le contenu du champ "pseudo" qui s'affichera.

Les contributions répondent à des règles précises. Il ne s'agit pas d'un espace pour donner votre avis ou pour assurer la promotion d'un événement local, d'un produit ou d'un service. Dans ce cas, votre contribution serait systématiquement refusée et vous ne recevriez aucune réponse. Merci d'éviter aussi les témoignages personnels, leur "vraie" place est certainement sur notre mur Facebook.

Les champs comportant une * sont obligatoires. Vos données personnelles (nom, prénom, e-mail) ne sont jamais publiées dans le site et n'ont d'autre but que d'entrer en contact avec vous si le contenu de votre contribution le nécessite.