Journée internationale de lutte contre les violences faites aux travailleuses du sexe, le 17 décembre

Rechercher une journée

Saint Gaël

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux travailleuses du sexe

0  contribution
Journée internationale de lutte contre les violences faites aux travailleuses du sexe

Cette journée existe depuis 2003 et on fait remonter son origine à Annie Sprinkle, une travailleuse du sexe qui milite contre la stigmatisation des femmes exerçant le travail du sexe.

La première journée de lutte contre les violence faites aux travailleuses du sexe avait été organisée sous l’égide du Sex workers outreach project (un réseau américain d’organisations de travailleuses du sexe). Elle était instituée à l'époque pour transmettre la mémoire des victimes de Gary Ridgway, un tueur en série qui avait assassiné plus de 70 femmes, pour la plupart des adolescentes fugueuses ou des travailleuses sexuelles, ciblées en sachant que leur disparition provoquerait peu de réactions.

Faire cesser les violences

L’idée était alors que cesse l’invisibilisation des violences que subissent les Travailleuses du sexe.

La journée s'est installée doucement dans le calendrier et elle permet aujourd'hui aux associations de prostituées de jeter une lumière crue sur des faits qui sans leur action resteraient trop souvent ignorés.

Apporter une contribution

Vous pouvez compléter le texte en proposant une information complémentaire intéressant la communauté des internautes. Elle pourra -après validation par journee-mondiale.com- être affichée dans le site pour compléter l'article. Vous pouvez signer votre contribution, c'est le contenu du champ "pseudo" qui s'affichera.

Les contributions répondent à des règles précises. Il ne s'agit pas d'un espace pour donner votre avis ou pour assurer la promotion d'un événement local, d'un produit ou d'un service. Dans ce cas, votre contribution serait systématiquement refusée et vous ne recevriez aucune réponse. Merci d'éviter aussi les témoignages personnels, leur "vraie" place est certainement sur notre mur Facebook.

Les champs comportant une * sont obligatoires. Vos données personnelles (nom, prénom, e-mail) ne sont jamais publiées dans le site et n'ont d'autre but que d'entrer en contact avec vous si le contenu de votre contribution le nécessite.