Journée Mondiale de la Paix, le 1er janvier

Rechercher une journée

Jour de l'an

Journée Mondiale de la Paix

1 contribution
Journée Mondiale de la Paix

L'église catholique propose au monde entier de célèbrer la Journée Mondiale de la Paix le 1er janvier depuis 1968, à l'instigation du Pape de l'époque, Paul VI. Ses successeurs ont poursuivi cette célébration et, aussi bien Jean-Paul II que Benoît XVI, ont tenu à marquer d'une manière solenelle l'entrée dans la nouvelle année. Le Pape François a, avec son style propre, repris le flambeau.

La paix, un chemin d'espérance :
dialogue, réconciliation et conversion écologique

Chaque année un thème différent est proposé et, pour 2020, l'accent est mis sur les changements nécessaires de nos comportements pour aller vers la paux. Vaste programme me direz-vous... le texte du Pape (voir lien en bas de page) est riche et dense, nous le reproduirons pas in extenso dans le site, mais nous en avons sélectionné quelques passages choisis.

La paix, chemin d’espérance face aux obstacles et aux épreuves

La paix est un bien précieux, objet de notre espérance auquel aspire toute l’humanité. Espérer la paix est un comportement humain qui renferme une tension existentielle ; c’est pourquoi même un présent parfois pénible « peut être vécu et accepté s'il conduit vers un terme et si nous pouvons être sûrs de ce terme, si ce terme est si grand qu'il peut justifier les efforts du chemin »

La paix, chemin d’écoute basé sur la mémoire, sur la solidarité et sur la fraternité

Les Hibakusha, les survivants des bombardements atomiques de Hiroshima et de Nagasaki, sont parmi ceux qui, aujourd’hui, maintiennent vivante la flamme de la conscience collective, témoignant aux générations successives l’horreur de ce qui est arrivé en août 1945 et les souffrances indicibles qui ont suivi jusqu’à aujourd’hui.

La paix, chemin de réconciliation fraternelle

[...] Ce qui est vrai de la paix dans le domaine social est vrai aussi dans le domaine politique et économique, puisque la question de la paix traverse toutes les dimensions de la vie communautaire : il n’y aura jamais de vraie paix tant que nous ne serons pas capables de construire un système économique plus juste.

La paix, chemin de conversion écologique

« Si une mauvaise compréhension de nos propres principes nous a parfois conduits à justifier le mauvais traitement de la nature, la domination despotique de l’être humain sur la création, ou les guerres, l’injustice et la violence, nous, les croyants, nous pouvons reconnaître que nous avons alors été infidèles au trésor de sagesse que nous devions garder »

Bonne année 2020, sur un chemin de paix ! 

 

Contributions

LO83 contribution publiée le 01 janvier 2014 à 06:02

brrr... ces notions du mal qui pourrait ainsi être personnifié me font très peur... guerres de religion en perspective ? Exorcismes ? Sorcières brûlées (d'accord, ça date !)
Chez les bouddhistes il me semble que la vue est davantage porteuse de compréhension : nous sommes tous humains, et le "mal", ou les actions porteuses de conséquences néfastes, sont fruits de l'ignorance de notre condition humaine égale pour tous...
de quoi donner espoir, espoir à chacun de pouvoir se relier humainement aux autres, et il en sort un bien, une fleur de paix pour l'humanité...
bonne année à tous et toutes...

Apporter une contribution

Une information à propos de cette journée est absente ? Vous pouvez compléter le texte en écrivant un texte complémentaire qui sera -après validation- affiché ci-contre pour compléter l'article. Vous pouvez signer votre contribution, c'est le contenu du champ "pseudo" qui s'affichera.

Merci de ne pas nous envoyer de contribution pour assurer la promotion d'un événement local, d'un produit ou d'un service, elle serait systématiquement refusée. Merci d'éviter aussi les témoignages personnels, leur "vraie" place est certainement dans notre mur Facebook.



Les champs comportant une * sont obligatoires. Vos données personnelles (nom, prénom, e-mail) ne sont jamais publiées dans le site et n'ont d'autre but que d'entrer en contact avec vous si le contenu de votre contribution le nécessite.