Journée Mondiale pour la sauvegarde du lien parental, le 25 avril

Rechercher une journée

Saint Marc

Journée Mondiale pour la sauvegarde du lien parental

3  contributions
Journée Mondiale pour la sauvegarde du lien parental

Une journée d'origine anglo-saxonne et dont le nom d'origine est "Parental Alienation Awareness Day" (voir le site www.paawareness.org). Elle est célébrée chaque 25 avril et est connue dans le monde francophone sous le nom de Journée Mondiale pour la sauvegarde du lien parental.

En cas de divorce ou de séparation "conflictuelle" (sic), il n'est pas rare que les enfants deviennent les enjeux et ce qui est certain, c'est qu'ils ne sont pas en mesure de faire respecter leurs droits.

Priver un enfant de la possibilité de voir un de ses deux parents constitue une aliénation parentale et provoque une maltraitance psychologique : ces enfants sont en danger !

Priver abusivement un enfant d’un de ses parents est une violation :

  • de la Charte des Droits de l’Homme
  • de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant
  • de la Loi sur l’Autorité Parentale de 2002 (en France)

En France, l'association ACALPA, reconnue par le ministère de l’Intérieur comme une association d’aide et de soutien aux victimes, milite pour le maintien du lien familial.

Contributions

Yohann contribution publiée le 25 avril 2020 à 10:01

Lors d'une séparation, c'est l'enfant qui devrait être placé au centre de la procédure en rappelant à chaque parent ses droits et devoirs vis-à-vis de son enfant, mais aussi de l'autre parent. Et en cas de non-respect, la justice se doit d'être intransigeante.

Un site à visiter :

Un parent divorcé contribution publiée le 19 avril 2015 à 13:57

je vous conseille aussi la lecture de cet article qui traite de cette journée du lien parental depuis un autre angle.

Un site à visiter : blog.easy2family.com

Mamiejo1946 contribution publiée le 14 janvier 2014 à 13:15


Il faudrait aussi penser qu'il y a des mamans qui, pour casser le lien père/enfant partent à 900 km, rendant ainsi très compliqué l'exercice des droits de visite et d'hébergement. Les juges mettent très souvent tous les frais à la charge du père. Il faudrait que les frais de trajets soient partagés par les deux parents.

Apporter une contribution

Vous pouvez compléter le texte en proposant une information complémentaire intéressant la communauté des internautes. Elle pourra -après validation par journee-mondiale.com- être affichée dans le site pour compléter l'article. Vous pouvez signer votre contribution, c'est le contenu du champ "pseudo" qui s'affichera.

Les contributions répondent à des règles précises. Il ne s'agit pas d'un espace pour donner votre avis ou pour assurer la promotion d'un événement local, d'un produit ou d'un service. Dans ce cas, votre contribution serait systématiquement refusée et vous ne recevriez aucune réponse. Merci d'éviter aussi les témoignages personnels, leur "vraie" place est certainement sur notre mur Facebook.



Les champs comportant une * sont obligatoires. Vos données personnelles (nom, prénom, e-mail) ne sont jamais publiées dans le site et n'ont d'autre but que d'entrer en contact avec vous si le contenu de votre contribution le nécessite.