Rechercher une journée

Saint Ferdinand

Journée mondiale pour le droit aux origines

2 contributions
Journée mondiale pour le droit aux origines

Depuis 2014, il existe une journée mondiale consacrée au droit à connaître ses origines. Ce combat a été initié par un collectif, la Coordination des Actions pour le Droit à la Connaissance des Origines. La journée du 30 mai a été mise en place pour donner une plus grande visibilité à cette cause.

Des questions complexes

La question posée mérite qu'on s'y arrête. Faut-il, oui ou non, permettre aux enfants nés sous x de retrouver leurs parents biologiques alors même que l'accouchement sous X était censé rompre tout lien.

Le législateur s'est lui aussi penché sur cette question et s'est posé la question de modifier la loi en créant le Conseil National pour l'Accès aux Origines Personnelles (CNAOP) et envisagerait la possibilité que le père puisse reconnaitre l'enfant, même si la mère accouche sous X.

Les questions sont posées, les réponses pas toujours aussi simples qu'on pourrait le souhaiter. L'intérêt de cette journée sera a minima d'inciter tout un chacun à y réfléchir !

Contributions

Josette contribution publiée le 30 mai 2016 à 14:29

L'adoption est souvent une chance énorme de vie. Cependant, quelle que soit la famille adoptante - si aimante soit-elle - elle ne peut enlever cet abîme que l'on traîne comme un boulet : la non connaissance de ses origines.

La connaissance des origines est primordiale pour une construction de soi harmonieuse. Etre le seul différent au sein d'une famille n'est pas aisé pour se construire et l'identification souvent très difficile, malgré l'amour reçu.

Imaginons alors la situation de ceux qui n'ont pas été adoptés, quelle enfance, quelle adolescence, quelle construction possible ?

LO83 contribution publiée le 30 mai 2015 à 06:30

oui né sous x doit être bien diffficile à vivre... car même sans connnaître ceux dont on est issu, on a intimement besoin d'un fil de parole, d'un mot qui dit pourquoi comment on nous a fait venir sur terre, le lien relationnel par la parole qui permet de se resituer et de resituer son existence : qui es-tu ? que voulais tu en me faisant venir ? pourquoi et comment as-tu choisi de ne pas m'accueillir dans ta vie ? quel était ton espoir ton désir pour moi ? pour l'avenir?
peut-être une lettre, même anonyme, un objet symbolique, un mot, de la part du parent absent serait un grand soulagement et un lien précieux et ténu pour ceux et celles dont l'histoire débute avec leur propre mémoire... et qui doivent se réinventer un passé...

Apporter une contribution

Une information relative à cette journée nous aurait échappé ? N'hésitez pas à nous en faire part, et -après validation- elle sera affichée ci-contre pour compléter l'article. Vous pouvez signer votre contribution, c'est le contenu du champ "pseudo" qui s'affichera.

Merci de ne pas nous envoyer de contribution pour assurer la promotion d'un événement local, d'un produit ou d'un service, elle serait systématiquement refusée. Merci d'éviter aussi les témoignages personnels, leur "vraie" place est certainement dans notre mur Facebook.


Les champs comportant une * sont obligatoires. Vos données personnelles (nom, prénom, e-mail) ne sont jamais publiées dans le site et n'ont d'autre but que d'entrer en contact avec vous si le contenu de votre contribution le nécessite.