Rechercher une journée

Saint Jude

Journée mondiale du judo

1 contribution
Journée mondiale du judo

Depuis 2011, la Fédération Internationale de Judo a lancé la journée mondiale du judo ou, en anglais le World Judo Day. Cette journée se déroule chaque 28 octobre.

Chaque journée est placée sous le signe d'une thématique particulière. En 2011, pour la première édition, il s'agissait d'insister sur le respect dans la pratique de ce sport.

En 2012, le thème choisi est Judo pour tous : comme l'affirme le président de la FIJ (Marius Vizer), "Quel que soit l’endroit d’où l’on vient, sa situation sociale, son sexe, ses capacités physiques ou mentales, tout le monde peut monter sur un tapis avec des chances égales et sans aucune différence de considération".

Connaissez-vous Jigoro Kano ?

Vous l'avez deviné, Maître Jigoro Kano (1860 - 1938) est le créateur du judo en 1882.

Après avoir appris, dans son enfance, quelques rudiments de ju-jitsu pour résister aux brimades de camarades physiquement plus forts que lui, il fonde, en 1882 -à l'âge de 22 ans seulement- le Kodokan, un lieu dédié à l'enseignement de la "Voie" fondée sur les principes des sports modernes.

Il élabore ainsi le premier art martial moderne dont l'objectif n’est plus de combattre victorieusement mais d’élever l’homme pour servir l’humanité.

Kano adapte le Ju-jitsu à la nouvelle ère. Sa vocation était de mettre, vite et bien, un attaquant hors d'état de nuire. Kano le transforme en moyen d'éducation du corps et de l'esprit. Il renomme sa discipline en Ju-do (la Voie de la souplesse), et fonde ainsi ce qui deviendra judo moderne.

Contributions

Fdaniel942 contribution publiée le 25 octobre 2013 à 14:58

Restaurer l'esprit de tradition du judo, réintroduire les fondamentaux dans les cours en mettant à l'ordre du jour le cérémonial du salut en début et fin de cours, respecter la position du kamiza, du sensei, le cérémonial annoncé par le sampei etc... en donnant les explications nécessaires au pourquoi de la position des différents intervenants comme la définition suivante : "Traditionnellement, le dojo obéit à des règles concernant son orientation. Le côté honorifique, dit kamiza (le côté élevé) est situé face au Sud. Le kamiza (également nommé shomen) est le plus souvent décoré d'une calligraphie, de sabres, d'un portrait ou de tout autre objet symbolique de la discipline enseignée. L'enseignant s'assied dos au kamiza. C'est aussi de ce côté qu'est placé un invité de marque. Le mur d'en face est le shimoza (côté bas), où sont assis les élèves. Ceux-ci sont rangés selon un ordre coutumier, qui mélange souvent le grade et l'ancienneté dans la pratique de la discipline ou dans le dojo. Les élèves les plus anciens sont à la gauche de l'enseignant (à l'Est, donc), les débutants à l'Ouest. C'est également à l'Ouest que sont placés les visiteurs éventuels, tandis que les assistants de l'enseignant s'asseyent dos au côté Est de la salle, le Joseki. Cette orientation a une signification symbolique. Assis face au Sud, l'enseignant reçoit en plein la lumière du soleil, qui est la connaissance qu'il doit transmettre. Les élèves, eux, ne peuvent voir cette lumière qu'au travers de la réflexion qu'en offre l'enseignant, qui se doit donc d'être le miroir le plus fidèle possible. Les pratiquants anciens sont du côté du soleil levant : de par leur ancienneté, ils commencent à comprendre les principes essentiels de leur discipline, alors que les débutants sont encore dans l'ombre. Le placement des invités du côté des débutants est également un héritage historique. Quand il existait de nombreuses écoles concurrentes, mettre les invités du côté des débutants et loin des anciens rendait difficile aux éventuels espions envoyés par les autres écoles de voir les techniques particulières à ce dojo (toutes les techniques étant alors réputées secrètes)." Amitiés judokate

Apporter une contribution

Une information relative à cette journée nous aurait échappé ? N'hésitez pas à nous en faire part, et -après validation- elle sera affichée ci-contre pour compléter l'article. Vous pouvez signer votre contribution, c'est le contenu du champ "pseudo" qui s'affichera.

Merci de ne pas nous envoyer de contribution pour assurer la promotion d'un événement local, d'un produit ou d'un service, elle serait systématiquement refusée. Merci d'éviter aussi les témoignages personnels, leur "vraie" place est certainement dans notre mur Facebook.


Les champs comportant une * sont obligatoires. Vos données personnelles (nom, prénom, e-mail) ne sont jamais publiées dans le site et n'ont d'autre but que d'entrer en contact avec vous si le contenu de votre contribution le nécessite.