Rechercher une journée

Sainte Carine

Journée Internationale de l'écrivain africain

1 contribution
Journée Internationale de l'écrivain africain

Depuis 1992, à l’initiative de l’Association Panafricaine des Ecrivains (PAWA - Panafrican Writers Association), la journée du 7 novembre est consacrée à l’écrivain Africain.

Parmi les pays qui participent de façon conséquente à cette journée, notons les efforts entrepris par le Sénégal, avec son association nationale l'AES (association des écrivains sénégalais).

Ouverte à tous les hommes de lettres

L’association a vu le jour en 1973 et plusieurs personnalités du monde littéraire se sont succédé à sa tête : le Dr Birago Diop (auteur des célèbres " Contes d’Amadou Koumba "), Aminata Sow Fall (auteur de " La grève des battù ") ou encore le poète Amadou Lamine Sall, président de la Maison Africaine de Poésie Internationale (MAPI). Actuellement, l’AES est dirigée par Alioune Badara Bèye, dramaturge et auteur de " Nder en flammes ". Une seule condition d’adhésion est demandée : les membres doivent avoir déjà publié un de leurs ouvrages. Tous les genres artistiques sont appréciés : poèmes, nouvelles, romans et pièces de théâtre. L’AES accueille tous les écrivains résidant au Sénégal, quelle que soit leur nationalité. Ouverte à tous les hommes de Lettres, elle regroupe aujourd’hui une cinquantaine de membres actifs. Chaque année, l’association célèbre les événements qui animent la communauté littéraire sénégalaise : la Journée nationale du Livre, la remise du Prix Birago du meilleur manuscrit, au profit d’un jeune talent littéraire, ou encore la Semaine des écrivains sénégalais.

L’hommage rebdu par l’AES à l'ancien président du sénégal Léopold Sédar Senghor montre l’importance du rôle qu’a joué le poète dans la promotion de la littérature au Sénégal.

Contributions

Astie contribution publiée le 07 novembre 2017 à 00:13

La Journée Internationale de l'Ecrivain africain contribue non seulement à rendre hommage à tous les illustres hommes et femmes de lettres du continent, mais contribue aussi à mettre en lumière toutes les difficultés auxquelles se butent les écrivaines et écrivains de ce continent; difficulté d'accéder aux maisons d'éditions, difficultés de vendre le produit de leur production intellectuelle, difficulté de se frayer une place au soleil dans ce concert de la littérature africaine moderne! En ce jour de cette célébration, que l'on se souvienne de toutes les difficultés des écrivains et écrivaines qui se débattent dans l'ombre et dans l’anonymat, pour des solutions ne serait-ce qu'à long terme!

Apporter une contribution

Une information relative à cette journée nous aurait échappé ? N'hésitez pas à nous en faire part, et -après validation- elle sera affichée ci-contre pour compléter l'article. Vous pouvez signer votre contribution, c'est le contenu du champ "pseudo" qui s'affichera.

Merci de ne pas nous envoyer de contribution pour assurer la promotion d'un événement local, d'un produit ou d'un service, elle serait systématiquement refusée. Merci d'éviter aussi les témoignages personnels, leur "vraie" place est certainement dans notre mur Facebook.


Les champs comportant une * sont obligatoires. Vos données personnelles (nom, prénom, e-mail) ne sont jamais publiées dans le site et n'ont d'autre but que d'entrer en contact avec vous si le contenu de votre contribution le nécessite.