Rechercher une journée

Saint Gérard

Journée Mondiale de l'habitat

2 contributions
Journée Mondiale de l'habitat

Sur la recommandation de la Commission des établissement humains, l'Assemblée générale a décidé, en 1985, que le premier lundi d'octobre de chaque année serait la "Journée mondiale de l'Habitat" (résolution 40/202 A). La journée a été célébrée pour la première fois en 1986 pour marquer le dixième anniversaire de la première conférence internationale sur le sujet.

“Nous vivons une ère d’urbanisation rapide où près de la moitié de la population des pays en développement et les trois quarts de la population des pays développés vivent et travaillent dans les villes”, a rappelé Mme Tibaijuka là Nairobi lors de la célébration de la Journée mondiale de l’habitat 2004.

UN-Habitat, a élaboré un plan modèle visant à combiner des politiques d’urbanisation judicieuses à des initiatives rurales axées sur le développement en vue d’aider à modifier le flux de demandeurs d’emplois vers les centres urbains.

Zéro Expulsion

Depuis 2005, en prolongement de la journée mondiale de l’habitat, l'Alliance Internationale des Habitants a lancé la campagne expulsion zéro ainsi que la journée mondiale expulsion zéro.
Afin de réagir à l’augmentation des expulsions à travers le monde (15% de la population mondiale est menacée) pour les raisons suivantes:

  • investissements étrangers dans les pays endettés.
  • les privatisations du secteur et la libéralisation du marché immobilier.
  • les nettoyages ethniques.
  • les occupations et les guerres
  • les spéculations humaines sur les désastres naturels.

L’idée est de faire réagir l’ONU qui vise l’amélioration des conditions d’habitations de 100 millions de personnes d’ici à 2020, tandis que le risque de mal logés devrait augmenter lui aussi.

L'Alliance Internationale des Habitants se base sur le droit de vivre en paix, en sécurité, avec dignité et pour un coût supportable.

En 2016, cette journée se déroulera le lundi 3 octobre.

Contributions

JCBM contribution publiée le 29 septembre 2016 à 19:51

Le Front Communautaire pour la Conservation de la Nature, une organisation de Défense des droits de l'homme basée à Goma, en République Démocratique du Congo propose le thème pour ce 03 Octobre 2016 le thème: "Urbanisation, obtention des titres fonciers et respects des droits des peuples autochtones". Notre organisation a noté que les riches en collaboration avec l'Administration foncière, s'approprient les terres des populations autochtones sans leur consentement et les privent ainsi du droit au logement, droit à l'alimentation, droit au développement, droit à l'éducation de leurs enfants... Nous alllons passer cette journée avec les populations des faubourgs de la Ville de Goma. Me MPEY Jean-Claude

Franck contribution publiée le 01 octobre 2012 à 12:54

Des milliers d'enfants dorment encore dans les rues en Afrique. Les politiques de nos états doivent être plus tournées vers ces êtres qui ne demandent qu'à avoir un toit pour dormir et une couverture pour se protéger du froid.

Un accent essentiel doit aussi être mis sur la sensibilisation à l'égard des parents. Il faut que le message qu'un enfant avant d’être conçu doit d'abord être planifié soit compris par les parents.

Les associations doivent se mobiliser dans le monde enfin que dans nos rues il n'y ait plus ces êtres dans le regard nous poursuit toute la journée et des fois toute notre vie.

Un site à visiter : www-gracedivinetogo.asso-web.com

Apporter une contribution

Une information relative à cette journée nous aurait échappé ? N'hésitez pas à nous en faire part, et -après validation- elle sera affichée ci-contre pour compléter l'article. Vous pouvez signer votre contribution, c'est le contenu du champ "pseudo" qui s'affichera.

Merci de ne pas nous envoyer de contribution pour assurer la promotion d'un événement local, d'un produit ou d'un service, elle serait systématiquement refusée. Merci d'éviter aussi les témoignages personnels, leur "vraie" place est certainement dans notre mur Facebook.


Les champs comportant une * sont obligatoires. Vos données personnelles (nom, prénom, e-mail) ne sont jamais publiées dans le site et n'ont d'autre but que d'entrer en contact avec vous si le contenu de votre contribution le nécessite.