Rechercher une journée

Vaccination Covid 19: Nouvelle campagne printemps 2024, nos seniors en dangers !

Publié le 22/03/2024

La France se prépare pour une nouvelle campagne de vaccination au printemps 2024, une initiative cruciale visant à protéger les populations les plus vulnérables face au COVID-19. Cette campagne, recommandée par la Haute autorité de santé (HAS), cible spécifiquement les personnes âgées et immunodéprimées pour les prémunir contre les risques accrus liés au virus, en particulier durant les périodes de grands rassemblements tels que les Jeux olympiques et paralympiques.

Public ciblé par la nouvelle campagne de vaccination

Le renouvellement vaccinal de 2024 cible principalement les individus les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie. Cela inclut les personnes âgées de 80 ans et plus, les individus avec des conditions d'immunodépression, ainsi que les résidents en Ehpad et en USLD. La HAS souligne l'importance d'une décision médicale partagée pour adapter la vaccination à chaque situation individuelle, assurant ainsi une protection optimisée et personnalisée.

Calendrier et modalités de la campagne de vaccination

La campagne de vaccination s'étendra du 15 avril au 16 juin 2024, avec une possibilité d'extension jusqu'au 15 juillet, en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique. Les vaccinations pourront se faire dès 3 mois après la dernière dose ou infection. Pour assurer une accessibilité maximale, les injections seront disponibles dans divers établissements, allant des cabinets médicaux aux pharmacies, en passant par les structures hospitalières et les Ehpad, permettant ainsi une couverture vaccinale étendue et inclusive.

Focus sur les effets secondaires du vaccin COVID-19

Les campagnes de vaccination précédentes ont mis en lumière divers effets secondaires, majoritairement bénins, tels que la douleur au point d'injection, la fièvre ou la fatigue. Toutefois, l'attention est également portée sur des effets plus rares mais sérieux. À titre d'exemple, une étude danoise récente sur le vaccin Moderna (Spikevax) a suggéré un lien potentiel entre ce vaccin et l'apparition de ruches chroniques dans certains cas. Par ailleurs, le cas d'un homme allemand ayant reçu 217 doses de vaccin sans effets secondaires significatifs met en évidence la variabilité des réponses individuelles à la vaccination.

Importance de la vaccination malgré les effets secondaires

La balance bénéfice-risque reste un pilier dans la décision de se faire vacciner. Les effets secondaires, bien que réels, sont généralement légers et temporaires, surtout comparés aux risques de complications sévères liées à une infection par le COVID-19. La vaccination continue de jouer un rôle crucial dans la protection des individus, en particulier ceux appartenant aux groupes vulnérables, contre les formes graves de la maladie et contribue significativement à la maîtrise de la pandémie.

Conclusion et Questions / Réponses :

La nouvelle campagne de vaccination en France est une étape clé dans la lutte continue contre le COVID-19, visant à offrir une protection renforcée aux personnes les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie. Il est essentiel de maintenir une surveillance rigoureuse des effets secondaires tout en suivant les recommandations sanitaires. Les autorités encouragent chacun à se faire vacciner pour contribuer à la sécurité collective et à la protection des plus vulnérables au sein de la société.

Nous invitons nos lecteurs à consulter leur médecin ou professionnel de santé pour obtenir des conseils personnalisés sur la vaccination et à participer activement à cette nouvelle campagne pour renforcer la barrière immunitaire collective contre le COVID-19.

Qui est concerné par la nouvelle campagne de vaccination ?

La campagne vise principalement les personnes âgées de 80 ans et plus, les personnes immunodéprimées, les résidents en Ehpad ou en USLD, et toute personne à très haut risque de forme grave du COVID-19 sur décision médicale.

Quand aura lieu la campagne de vaccination ?

La campagne est prévue du 15 avril au 16 juin 2024, avec une possible extension jusqu'au 15 juillet selon la situation épidémiologique.

Où peut-on se faire vacciner ?

Les vaccinations peuvent être réalisées en Ehpad, USLD, par des médecins généralistes ou spécialistes, des pharmaciens, des infirmiers, des sages-femmes, ou dans les services hospitaliers.

Quels sont les effets secondaires connus des vaccins COVID-19 ?

Les effets secondaires les plus courants incluent la douleur au point d'injection, la fièvre et la fatigue. Des effets plus rares, comme des réactions allergiques, ont été observés et sont sous surveillance.

Y a-t-il de nouveaux effets secondaires identifiés ?

Des études récentes, comme l'étude danoise sur Moderna, ont suggéré des liens potentiels entre le vaccin et des cas de ruches chroniques. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces observations.

La vaccination est-elle recommandée malgré les effets secondaires ?

Oui, la balance bénéfice-risque reste favorable à la vaccination, surtout pour les groupes à haut risque. Les effets secondaires sont généralement bénins comparés aux risques de formes graves de la maladie.

Doit-on se faire vacciner si l'on a déjà été infecté par le COVID-19 ?

Oui, la vaccination est recommandée même pour les personnes ayant déjà été infectées, car elle augmente la protection contre les réinfections et les formes graves de la maladie.

Les journées mondiales dans les médias