Rechercher une journée

Tout savoir sur la journée nationale de l'aide à domicile

Publié le 28/02/2024

Programmée pour le 17 mars 2023, la première édition de la journée nationale des aides à domicile a initié d’importants changements pour le métier. Désormais, cette date est consacrée à ces intervenants, dont la présence est essentielle au quotidien de personnes en perte d’autonomie (séniors, souffrant de maladie, en situation de handicap…). D’abord mise en place pour faire le point, l’initiative du Ministère des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées met l’accent sur la reconnaissance du travail effectué par près de 600 000 aides à domicile.

Les objectifs de la journée nationale de l’aide à domicile

Depuis 2023, cette nouvelle journée nationale a pour objectif de souligner le côté humain du métier d’aide à domicile. Aujourd’hui encore considéré comme un métier de l’ombre, la mise en lumière rappelle l’importance de ces intervenants dans la société. Le 17 mars, le MSAP concentre les actions sur :

  • Le gain de visibilité de centaines de milliers d’aides à domicile, majoritairement des femmes, dont le travail consiste à prendre soin et à accompagner les personnes en situation de handicap et/ou les personnes âgées dans la réalisation de gestes de la vie quotidienne ;
  • Sensibiliser les français aux problèmes liés à la fragilité, le handicap et la perte d’autonomie pour initier une prise de conscience collective ;
  • Rappeler l’importance de cette profession essentielle dans la société, afin de créer le lien social avec les personnes vulnérables et entretenir la solidarité ;
  • Faire reconnaître le rôle indispensable des intervenants auprès des personnes âgées ayant besoin d’être maintenues à domicile.
  •  

Quelles mesures pour remplir ces objectifs ?

Le soutien fourni aux aides à domicile contribue indirectement au mieux-vivre et au mieux-être des plus vulnérables. La journée nationale dédiée aux aides à domicile permet de leur témoigner le soutient dont ils ont besoin au quotidien. Les actions menées visent la mettre en place des conditions d’exercice favorables au bien-être des intervenants.

Plusieurs mesures gouvernementales ont été implantées, incluant une hausse du financement des prestations de soins ou d’aides effectués à domicile. Elles comprennent également un projet de revalorisation des salaires, ainsi qu’un plan destiné à renforcer l’attractivité du métier au niveau national.

À long terme, l’objectif commun est d’améliorer les conditions d’exercice et d’étendre les possibilités d’évolutions des aides à domicile à travers des recrutements massifs.

En quoi consiste le métier d’aide à domicile ?

Les aides à domicile sont chargées d’assister les personnes souffrant d’une perte d’autonomie. Que celle-ci soit ponctuelle ou permanente, cet accompagnement permet de répondre à leurs besoins primaires, notamment en situation de handicap. Ainsi, les aides à domicile fournissent une assistante physique et psychologique adaptée aux besoins de la personne accompagnée et de son domicile.

L’assistance peut également être sociale, ce qui permet d’entretenir la qualité de vie de l’accompagné à tout moment de l’année. La fréquence d’intervention dépend des besoins de la personne, de la situation de son foyer et de son niveau de fragilité.

Les missions de l’aide à domicile

La mission première de l’aide à domicile est d’accompagner une personne dans son lieu de résidence, afin d’améliorer ses conditions de vie. Toutefois, son quotidien est différent de celui des préposés aux soins. En effet, ce professionnel n’est pas formé pour prendre en charge une personne nécessitant d’être soulevé, déplacé ou lavé à l’aide de techniques particulières.

Ainsi, sa mission la plus importante consiste à entretenir la maison de la personne qu’elle accompagne. L’aide change les draps et refait le lit avant de remplacer le linge de toilette. Elle s’occupe des tâches ménagères courantes, dont la vaisselle, le ménage ou encore la lessive. L’aide à domicile peut effectuer les petites réparations nécessaires au bon fonctionnement de la maison.

Au quotidien, elle subvient aux besoins alimentaires de la personne en effectuant ses courses ou en préparant ses repas. Elle se charge aussi de lui donner ses médicaments et peut aider à remplir les démarches administratives courantes.

L’accompagnement peut aussi concerner les soins usuels fournis aux animaux domestiques, comme l’alimentation, les promenades ou l’entretien de leur environnement. Dans une certaine mesure, elle peut également fournir un soutien intellectuel et/ou psychologique dont la personne a besoin pour préserver le dialogue. Cela contribue à l’entretien du lien social en proposant un suivi des relations amicales ou familiales.

Les horaires de travail de l’aide à domicile

Leurs heures de travail s’adaptent aux besoins de la personne assistée. Cela signifie que les personnes ayant le moins d’autonomie sont celles qui ont besoin d’un temps de présence plus long. Ces horaires peuvent donc varier de quelques heures par jour à quelques heures par semaine pour un même bénéficiaire. Il revient alors à l’aide à domicile de déterminer les horaires auxquels elle est disponible.

Les journées mondiales dans les médias