Rechercher une journée

Espagne - Brésil: Composition officiel, chaîne TV, Pronostic, buteurs

Publié le 25/03/2024

L'affiche entre l'Espagne et le Brésil de ce mardi soir au Santiago Bernabeu s'annonce aussi passionnante sur le terrain que symbolique en dehors. Diffusée en direct sur La Chaine L'Équipe dès 21h30, elle permettra aux amateurs de ballon rond d'assister à un duel au sommet entre deux nations phares du football mondial. Les deux sélections arrivent avec des dynamiques contrastées : la Roja tentera de se relancer après sa défaite surprise 1-0 contre la Colombie à Londres vendredi dernier, tandis que la Seleção visera une deuxième victoire de prestige consécutive après son succès 1-0 à Wembley contre l'Angleterre.

Pour cela, le sélectionneur espagnol Luis de la Fuente devrait pouvoir compter sur le retour de plusieurs cadres laissés au repos contre les Colombiens, à l'image d'Alvaro Morata en attaque ou du métronome Rodri au milieu. Le jeune prodige Lamine Yamal, actuellement courtisé par le Barça et le Real à seulement 15 ans, pourrait aussi avoir sa chance à un moment donné dans le couloir gauche. En face, les projecteurs seront braqués sur Vinicius Jr. Sous les yeux de ses supporteurs madrilènes, l'ailier auriverde, cible récurrente d'attaques racistes en Liga, aura à cœur de briller et de faire passer un message fort. Il sera épaulé par les autres joyaux brésiliens évoluant en Europe comme Rodrygo, Raphinha ou Paqueta.

Au-delà de son aspect sportif et tactique alléchant, ce choc revêtira donc surtout une portée symbolique très forte. En l'organisant en réponse aux actes de racisme dont est trop souvent victime Vinicius Jr, la fédération espagnole veut en faire un "cri pour l'égalité et la tolérance" selon ses propres mots. Un message on ne peut plus nécessaire alors que le football espagnol peine encore à éradiquer ce fléau de ses stades. Les larmes de "Vini" lundi en conférence de presse ont rappelé l'urgence d'agir.

Sur le rectangle vert, le spectacle devrait en tout cas être au rendez-vous entre deux sélections joueuses et techniques, portées par les meilleurs talents de la planète football. Leur dernière confrontation, remportée 3-0 par le Brésil en finale de la Coupe des confédérations 2013, avait tenu toutes ses promesses. Tous les ingrédients semblent réunis pour que ce nouvel opus entre la Roja et la Seleção atteigne des sommets. Avec en toile de fond un message d'unité et de respect, bien plus important que le résultat final.

Compositions des équipes et tactiques

Brésil

Le sélectionneur brésilien Dorival Junior devrait aligner son équipe en 4-3-3 avec quelques changements par rapport au onze victorieux contre l'Angleterre samedi.

Bento gardera sa place dans les buts. En défense, Gleison Bremer et Ayrton Lucas pourraient intégrer le onze aux côtés de Lucas Beraldo et Danilo. Au milieu, Douglas Luiz remplacerait Joao Gomes pour épauler les inamovibles Bruno Guimaraes et Lucas Paqueta.

Enfin devant, Pepe est pressenti pour prendre la place de Raphinha à droite de l'attaque, Rodrygo et Vinicius Jr conservant leur place.

La compo probable du Brésil (4-3-3) : Bento - Danilo, Bremer, L.Beraldo, Wendell - Paqueta, Guimaraes, D.Luiz - Pepe, Rodrygo, Vinicius Jr

Espagne

Côté espagnol, Luis de la Fuente devrait également procéder à plusieurs changements après la défaite contre la Colombie.

Unai Simon retrouverait le but à la place de David Raya. Dani Carvajal et Robin Le Normand intégreraient la défense avec Aymeric Laporte et Alejandro Grimaldo. Au milieu, Fabian Ruiz et Oihan Sancet épauleraient Mikel Merino en l'absence de Rodri, incertain.

Enfin en attaque, le capitaine Alvaro Morata, laissé au repos vendredi, devrait retrouver une place de titulaire en pointe, secondé par Dani Olmo et Nico Williams sur les ailes.

La compo probable de l'Espagne (4-3-3) : Simon - Carvajal, Le Normand, Laporte, Grimaldo - F.Ruiz, Merino, Sancet - Olmo, Morata, N.Williams

Les joueurs à suivre

Cette affiche opposera plusieurs des plus grands talents de la planète football. Dans le camp brésilien, difficile de ne pas avoir les yeux rivés sur Vinicius Jr. L'ailier du Real Madrid aura une motivation supplémentaire à briller devant son public à Bernabeu. Ultra efficace avec son club, il voudra porter la Seleção vers un deuxième succès de rang.

Un autre prodige auriverde sera scruté de près : le jeune Endrick. À seulement 17 ans, le futur attaquant du Real a marqué les esprits en offrant la victoire aux siens contre l'Angleterre pour sa première sélection. Sa vitesse et sa technique pourraient encore faire des ravages s'il entre en jeu.

Côté espagnol, le danger numéro un se nommera Alvaro Morata. Promu capitaine, le buteur de l'Atlético est en grande forme avec 7 buts sur ses 7 derniers matchs en sélection. Revanchard après avoir été laissé au repos contre la Colombie, il voudra guider les siens vers la victoire.

Mon pronostic

Malgré la dynamique positive du Brésil après son succès de prestige à Wembley, je vois l'Espagne s'imposer d'une courte tête à domicile. Dos au mur après la défaite surprise de vendredi, la Roja aura à cœur de réagir devant son public.

Avec le retour de cadres comme Carvajal en défense et surtout Morata devant, les hommes de Luis de la Fuente auront les armes pour faire la différence. Je vois le capitaine de l'Atlético ouvrir le score de la tête en première période, sur un centre de Carvajal. Les Brésiliens pousseront mais Unai Simon, impérial dans ses cages, préservera l'avantage des siens.

Endrick, entré en jeu, pensera égaliser en fin de match mais son but sera refusé pour un hors-jeu limite. Score final 1-0 pour l'Espagne, but d'Alvaro Morata. Un succès étriqué mais précieux pour la confiance de la Roja avant l'Euro.

 

Chaîne TV: Où voir le match Espagne - Brésil ?

Ce choc amical entre l'Espagne et le Brésil sera à suivre en direct et en exclusivité sur la chaîne L'Équipe ce mardi 28 mars. Le coup d'envoi sera donné à 21h30 depuis le stade Santiago Bernabeu de Madrid. Les abonnés à la chaîne pourront également suivre la rencontre en streaming sur le site et l'application L'Équipe. Les commentaires seront assurés par Smaïl Bouabdellah et Éric Roy. Autour d'eux, Raphaël Sebaoun, Candice Rolland et Sébastien Tarrago animeront l'avant-match dès 20h45 puis le débrief d'après-match. Une affiche de gala à ne manquer sous aucun prétexte pour les amoureux du beau jeu.

 

Les journées mondiales dans les médias