Rechercher une journée

Danger des tirs en l'air: Une balle retombante peut-elle être mortelle?

Publié le 03/04/2024

Bien que cela puisse sembler inoffensif, tirer des coups de feu en l'air peut avoir des conséquences graves, voire mortelles. Contrairement à la croyance populaire, les balles qui retombent ne sont pas détruites par la friction avec l'air et conservent une énergie cinétique suffisante pour blesser ou tuer quelqu'un.

La trajectoire d'une balle tirée en l'air

Lorsqu'une arme à feu est tirée verticalement vers le ciel, la balle suit une trajectoire parabolique. La force de la poudre propulse la balle vers le haut, mais celle-ci finit par perdre de la vitesse à cause de la gravité et de la résistance de l'air. Une fois que la force de gravité l'emporte sur la poussée initiale, la balle commence à redescendre, accélérant à mesure qu'elle se rapproche du sol.

La vitesse terminale d'une balle en chute

Au cours de sa chute, la balle atteint ce qu'on appelle la "vitesse terminale", qui est la vitesse maximale qu'elle peut atteindre en tombant. Cette vitesse terminale est d'environ 90 mètres par seconde (300 pieds par seconde) pour une balle de calibre standard. Bien que cette vitesse soit inférieure à la vitesse de sortie du canon (environ 800 mètres par seconde pour un fusil), elle reste suffisamment élevée pour être mortelle.

Des études balistiques ont montré qu'une balle voyageant à une vitesse aussi basse que 60 mètres par seconde (200 pieds par seconde) peut s'avérer fatale si elle frappe une partie vitale du corps humain. De plus, la forme aérodynamique des balles leur permet de conserver une grande partie de leur énergie cinétique lors de la chute.

L'impossibilité de prédire la trajectoire

L'un des plus grands dangers des tirs en l'air réside dans l'impossibilité de prédire avec précision la trajectoire de la balle. Même si l'arme est tirée parfaitement verticalement, les courants d'air et autres conditions météorologiques peuvent faire dévier la balle de sa course initiale. Il est donc impossible de savoir où la balle va retomber, ce qui augmente considérablement le risque de blesser ou tuer quelqu'un par accident.

Des cas réels de blessures et de décès

Chaque année, des personnes sont blessées ou tuées par des balles tirées en l'air lors de célébrations ou de fêtes. En 2017, un enfant de 11 ans a été tué par une balle retombante près d'Athènes, en Grèce. Aux États-Unis, de nombreux cas similaires ont été signalés, notamment celui d'un homme assis dans son salon qui a été blessé par une balle traversant le toit de sa maison.

Ces incidents tragiques soulignent l'importance de ne jamais tirer en l'air, même lors de célébrations ou de fêtes. Les conséquences peuvent être dévastatrices et imprévisibles.

Si on tire un coup de feu en l’air, la balle peut-elle tuer quelqu’un en retombant ?

Bien que les chances de être touché par une balle retombante soient faibles, le risque existe et ne doit pas être négligé. Il est donc essentiel de sensibiliser le public sur les dangers des tirs en l'air et de promouvoir des pratiques de tir sécuritaires. La sécurité doit toujours être la priorité lorsqu'on manipule des armes à feu, et tirer en l'air n'est jamais une option sûre.

Les journées mondiales dans les médias