Rechercher une journée

Chewing-gums et Ramadan : les règles à respecter

Publié le 25/03/2024

Pendant le mois sacré du Ramadan, les musulmans doivent s'abstenir de toute consommation de nourriture, de boissons et de tabac du lever au coucher du soleil. Mais qu'en est-il des chewing-gums ? Sont-ils autorisés ou interdits lors du jeûne ? Cet article fait le point sur les règles à suivre concernant les gommes à mâcher pendant cette période.

Le statut des chewing-gums durant le jeûne

Selon la majorité des théologiens musulmans, consommer un chewing-gum revient à "manger" ou "boire" au sens littéral du terme. Par conséquent, mâcher de la gomme pendant les heures de jeûne est considéré comme une rupture du jeûne et est donc interdit.

Cela s'explique par le fait que les gommes à mâcher contiennent des édulcorants, des arômes et d'autres ingrédients qui sont avalés, ne serait-ce qu'en petite quantité, pendant la mastication. L'ingestion de ces substances enfreint les règles du jeûne.

Certains théologiens préconisent cependant d'éviter la gomme sans sucre, car elle peut potentiellement conduire à avaler sa propre salive, ce qui brouillerait les critères établis.

Les exceptions possibles 

Il existe toutefois quelques exceptions où les chewing-gums peuvent être tolérés pendant le Ramadan, notamment pour des raisons médicales. Par exemple, un diabétique pourrait être autorisé à mastiquer une gomme sans sucre pour prévenir l'hypoglycémie.

De même, les femmes enceintes, les personnes âgées, les malades et les enfants de moins de 10 ans qui ne jeûnent pas pourraient consommer des gommes sans enfreindre les règles.

En cas d'ingestion accidentelle

Si une personne jeûnante avale accidentellement du chewing-gum, la plupart des érudits considèrent que son jeûne reste valide s'il n'y avait pas d'intention délibérée de rompre le jeûne. Cependant, par précaution, il est recommandé de recracher immédiatement le résidu de gomme dans la bouche et de s'en abstenir le reste de la journée.

En cas de doute, il est toujours préférable de consulter un imam ou un religieux respecté pour connaître la meilleure ligne de conduite à adopter.

Bien que peu calorique, le chewing-gum reste une substance consommable qui, selon les préceptes, rompt le jeûne du Ramadan. Pour un musulman pratiquant, il est donc plus judicieux de s'en abstenir du lever au coucher du soleil pendant ce mois sacré.

Les journées mondiales dans les médias