Rechercher une journée

Chèque énergie 2024 : une aide précieuse pour 5,6 millions de ménages modestes

Publié le 02/04/2024

Bonne nouvelle pour les ménages les plus vulnérables : à partir du 2 avril 2024, près de 5,6 millions de foyers modestes vont recevoir leur chèque énergie. Cette aide financière, destinée à alléger le poids des factures d'énergie, est particulièrement bienvenue dans un contexte de hausse des prix de l'électricité et du gaz.

Un envoi automatique, sans démarche préalable

Le chèque énergie est envoyé automatiquement par courrier au domicile des bénéficiaires, sans qu'aucune démarche ne soit nécessaire de leur part. Les envois seront étalés jusqu'au 25 avril selon le département de résidence, en quatre vagues distinctes :

  • Du 2 au 5 avril pour la première vague
  • Du 8 au 12 avril pour la deuxième vague
  • Du 16 au 19 avril pour la troisième vague
  • Du 22 au 25 avril pour la dernière vague

Conditions d'éligibilité et montant de l'aide

L'attribution du chèque énergie est soumise à des conditions de ressources. Son montant, qui varie de 48 à 277 € par an, est calculé en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) et de la composition du foyer. Pour vérifier votre éligibilité, vous pouvez utiliser le simulateur en ligne mis à disposition par le gouvernement.

Selon le ministère de l'Économie et des Finances, cette aide concernera 20% des ménages français les plus modestes, soit environ un ménage sur cinq. Une aide précieuse dans un contexte marqué par une nouvelle hausse des prix de l'électricité de 10% en février, malgré la sortie progressive du bouclier tarifaire.

Une utilisation simple et variée

Une fois reçu, le chèque énergie peut être utilisé jusqu'au 31 mars 2025 pour régler diverses dépenses liées à l'énergie :

  • Payer en ligne, auprès de certains fournisseurs d'électricité ou de gaz naturel, une partie de vos factures d'énergie
  • Régler par courrier postal votre facture auprès de votre fournisseur d'énergie
  • Financer certains travaux de rénovation énergétique éligibles aux aides MaPrimeRénov
  • Payer les charges de chauffage incluses dans les loyers de certains logements collectifs (logements-foyers, maisons de retraites, établissements de soins de longue durée...)
  • Régler les charges locatives incluant des frais d'énergie dans le logement social (nouveauté 2024)

Pour simplifier encore son utilisation, vous pouvez demander la pré-affectation de votre chèque énergie afin qu'il soit directement déduit de vos factures d'électricité ou de gaz des prochaines années.

Que faire en cas de non-réception ?

Si vous remplissez les conditions d'éligibilité mais que vous n'avez pas reçu votre chèque énergie à la date limite indiquée dans le calendrier d'envoi, deux possibilités s'offrent à vous :

  • Remplir le formulaire de réclamation disponible sur le site dédié au chèque énergie (l'objet de la demande est alors "contestation - non-réception")
  • Appeler le numéro vert dédié : 0 805 204 805 (du lundi au vendredi de 8h à 20h)

Par ailleurs, le ministère a annoncé qu'un dispositif en ligne sera mis en place d'ici cet été pour permettre aux ménages qui n'ont pas reçu leur chèque 2024 d'ici fin avril de formuler une réclamation s'ils estiment y être éligibles.

Un atout pour les ménages et les artisans

Le chèque énergie représente une aide bienvenue pour les ménages les plus vulnérables, mais il constitue également un atout pour les artisans. En effet, les entreprises disposant du label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) peuvent fournir des travaux éligibles au chèque énergie, offrant ainsi un double avantage : soutenir le pouvoir d'achat des ménages modestes tout en dynamisant l'activité des professionnels du bâtiment.

En conclusion, le chèque énergie 2024 s'impose comme un dispositif essentiel pour lutter contre la précarité énergétique et soutenir les ménages les plus fragiles face à la hausse des prix de l'énergie. Son envoi automatique, son montant adapté aux ressources et sa large palette d'utilisation en font un outil efficace et facilement accessible. Une aide précieuse qui profitera à près de 5,6 millions de foyers modestes cette année, tout en offrant des opportunités aux artisans engagés dans la rénovation énergétique.

Les journées mondiales dans les médias